Comment doser le cannabis ?

Je vais t’expliquer simplement comment doser le cannabis en fonction des effets que tu souhaites. Comment est-ce que la weed* peut te faire passer de la rigolade à la paranoïa ? Et surtout comment vivre des expériences positives à coup sûr avec le cannabis ?

Qu’est-ce qui fait les effets du cannabis ?

Le cannabis peut te donner de l’énergie pour tes activités comme te mettre dans le mal. Ça dépend :

  • Du produit : les terpènes et les cannabinoïdes définissent le profil de l’effet
  • De la dose, car le cannabis a des effets différents en fonction de la dose
  • De ton corps : on est tous unique et donc notre corps réagit parfois différemment au même produit !

L’effet du cannabis dépend de la dose que tu consommes. En fait, à dose élevée, il a un effet opposé à la faible dose. C’est ça qu’on appelle l’effet biphasique. Autrement dit, c’est un effet contraire.

Comme l’alcool : par exemple un verre te rend euphorique, c’est un effet stimulant alors qu’avec trop de verres t’es bourré.e. La nicotine, l’ayahuasca, les amphétamines et certains médicaments ont aussi un effet biphasique.

sac de weed

Les doses et les effets du THC et du CBD

C’est important de connaître les effets de ces deux cannabinoïdes séparément et ensemble afin de pouvoir moduler tes expériences à l’infini.

Quels sont les effets du THC ?

L’effet du THC à faible dose, c’est l’euphorie, donc t’as un meilleur mood.

En fait, plus tu doses en THC, plus t’es high et plus t’as des effets secondaires. (yeux rouges, baisse de l’attention, bouche sèche, somnolence, fatigue, augmentation de l’appétit, perte de la mémoire à court-terme, nausée,…)
C’est le genre d’effets que tu ressens quand t’es high et que t’es déjà bien loin.

Si tu doses trop, l’effet s’inverse. Tu vas ressentir de la paranoïa et de l’inconfort. Si ça t’arrive, ça veut dire que tu as trop dosé. On appelle ça l’overdose de THC. C’est quand la dose que tu as consommée est plus importante que ta tolérance.

D’ailleurs, quand tu doses trop, tu augmentes ta tolérance sans avoir d’effets positifs. En effet, c’est pour ça qu’il est important que tu trouves la dose qui te convient en fonction des effets que tu veux.

Ainsi, consommer plus ne te fera pas forcément te sentir mieux. C’est la dose, le produit, comment tu le consommes en plus de ton état d’esprit et de l’environnement extérieur qui définit l’effet que tu ressens.


Don’t forget : à ce jour, personne n’est mort d’une overdose de cannabis. Si tu doses trop, prends de quoi boire, pratique des exercices de respirations relaxants et patiente calmement.


Quels sont les effets du CBD ?

L’effet du CBD à faible dose te rend plus alerte, vive et t’es dans une meilleure humeur.

Plus tu doses et plus l’effet ressenti sera calmant, te donneras envie de dormir. Avec une forte dose de CBD, tu es plus lucide. En plus, il n’y a pas d’effets secondaires négatifs comme la paranoïa.

Le plus important, c’est de trouver la dose qui va te faire l’effet dont tu as besoin pour ne pas consommer plus que nécessaire.

Le CBD améliore les effets du THC. Par exemple, si utilise du THC pour ton anxiété, mélange le avec du CBD pour que ça marche encore mieux et être moins anxieux.

Tu peux réduire les effets secondaire du THC avec le CBD. Par exemple, si le THC te rends anxieux à faible dose, ajoute du CBD.

Quels sont les effets du THC et CBD ensemble ?

D’abord, un mélange dominant en CBD>THC, c’est un high plus « clair », t’as les idées bien en place, t’es alerte, calme et bien éveillé. C’est le high qui est souvent associé à l’effet « sativa » car tu peux être très actif.

Ensuite, un mélange CBD<THC dominant, c’est un high euphorique et dissociatif. T’es dans ta bulle et ce que tu ressens est plus puissant. C’est le high qui est souvent associé à l’effet « indica », ça représente un effet plus corporel.

Enfin, un mélange égal CBD : THC te fera ressentir un effet équilibré entre les deux. J’adore ce mélange. Il est très utile quand tu veux que les bon cotés du THC.

Tu peux utiliser ces deux cannabinoïdes pour : la douleur, l’anxiété, les vomissements, l’hypertension, le diabète, les neurones, la dépression, les spasmes, tumeurs, problèmes gastro-intestinaux, pour dormir, stimuler ton appétit ou encore tes os.
Le THC est utile pour les victimes d’apnée du sommeil et ceux avec des troubles neurologiques.

Les effets du cannabis ne se limitent pas aux cannabinoïdes, car les terpènes ont un rôle important. J’en parle dans l’article sur l’effet d’ensemble et les effets du cannabis. (Il sort bientôt.)


Don’t forget : une expérience qui se passe mal avec du cannabis, c’est appelé un « bad-trip » = « mauvais voyage ». C’est parce que la consommation à mal été maîtrisée (dosage, produit,…).


goutte de fleurs de cannabis

Pourquoi, c’est important de savoir comment doser le cannabis ?

Tout le monde à un dosage différent, adapté à son corps, à sa tolérance et aux effets souhaités. Le but est de trouver la dose qui te convient. C’est comme l’alcool : certains sont euphoriques dès le premier verre alors qu’il en faut plusieurs pour d’autres.

Savoir doser, c’est vivre un expérience positive avec le cannabis.

Quelle est ma dose de cannabis ?

On à souvent besoin de moins que l’on pense pour se sentir bien. Alors, commence à dose très faible et augmente par palier jusqu’à ce que tu ressentes l’effet que tu veux. C’est ta Dose Minimale Effective (DME) : la dose à partir de laquelle tu ressens les effets que tu veux.

Pour trouver ton dosage, il faut PESER, c’est un premier pas vers une consommation maîtrisée.

D’ailleurs, que ce soit avec le THC, l’alcool ou la nicotine, tu as une dose « optimale » (DME) et si tu la dépasses, tu vas ressentir des effets que tu ne veux pas et/ou qui peuvent te rendre mal.

Par exemple, le THC à faible dose diminue l’anxiété, à dose élevée, il l’augmente. Ça a été observé chez les humains (et les souris). C’est-à-dire que si tu veux diminuer ton anxiété, favorise une faible dose de THC. 
Le CBD à faible dose réduit la douleur, les nausées, vomissements et au contraire à dose élevée, il peut les augmenter. 

Donc, si tu ne mesures pas la dose que tu mets dans tes joints ou ton vaporisateur, tu as plus de probabilités de ne pas ressentir l’effet que TU VEUX VRAIMENT ou dont tu as BESOIN. 

Comment doser le cannabis pour bien l’utiliser ?

Pour doser ton cannabis, utilise une balance de précision. Gardes en tête que la dose que tu va consommer n’est pas celle que ton corps va absorber. Ça s’appelle la disponibilité. Chaque mode de consommation rend les principes actifs de ton cannabis plus ou moins disponibles pour ton corps.
Par exemple, quand tu fumes, ton corps absorbe jusqu’à 30 % des principes actifs de ton herbe ou concentré. Ensuite, si tu vaporises, tu absorbes jusqu’à 80 % des principes actifs. Tandis que si tu ingères, tu absorbes jusqu’à 12 %.

pilule cannabis

Comment doser le cannabis THC ?

Favorise les faibles doses, car c’est super efficient. Une dose faible, c’est 2,5 mg. Tu peux commencer de cette dose et augmenter peu à peu si tu n’as jamais consommé. Si tu consommes de temps en temps, 5 mg. Si tu as l’habitude, 10 mg.

Des exemples de calculs pour t’aider à t’orienter :
– 0,10 gr d’herbe a 10 % THC = 10 mg.
– 0,10 gr d’herbe a 20 % THC = 20 mg.
– 1 gr d’herbe a 20 % = 200 mg.
– 0,4 gr de hashish a 30 % de THC = 120 mg.
– 0,4 gr de hashish a 60 % = 240 mg.

Par exemple, si tu fumes 1 gr à 20 % THC, tu absorbes jusqu’à 30 % de THC ou 60 mg.

Avec plus de 30 mg de THC par jour, tu as plus d’effets secondaires négatifs sans augmenter les effets positifs. Sauf si tu traites une tumeur, tu auras besoin d’une dose plus élevée.

Commence par tester 15 mg par jour et augmentes en fonction de tes envies. Tu peux aussi tester des micros doses de 0,5 mg ou 1 mg. En fait, ces doses sont très efficaces pour traiter la douleur. D’ailleurs, les vaporisateurs sont parfaits pour ce genre de dosage.

Comment doser le cannabis CBD ?

Avec le CBD, tu peux avoir besoin d’une plus grande quantité. Commence à une faible dose pour expérimenter les effets. D’ailleurs, tu trouveras peut-être plusieurs dosages qui te plaisent.

En fait, c’est comme avec le THC. C’est un processus très utile pour trouver sa dose, ne pas surconsommer et commencer à maîtriser sa consommation.

Quelques indications :

– Anxiété sévère : plus de 100 mg
– Psychose : 800 mg
– Épilepsie sévère : 25 mg/kg par jour (60 kg = 1500 mg/jour) et sans THC
Parkinson : 1-50 mg/j

Je te conseille de tester pleins de mélanges entre CBD et THC à différents ratios.

J’ai peur de mal doser

L’effet du cannabis peut te paraître intimidant, à cause, des stéréotypes à deux balles comme « ça te fait voir des ovnis ». En effet, lire à son sujet permet de le comprendre pour mieux l’utiliser ou le tester.

C’est super important si tu veux maîtriser ta consommation et ne pas vivre de mauvais moments avec le cannabis. Retrouve ma méthode précise pour savoir doser ici.

Les autres composés du cannabis (terpènes, …) permettrait au cannabinoïdes de ne pas avoir d’effet biphasique. L’effet d’ensemble permettrait de ne pas être victime d’une over dose au cannabis.


Avertissement : l’usage, la consommation, la détention, ou encore l’acquisition, de l’une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est strictement interdit par la loi. Clique-ici pour en savoir plus.


Dit-moi dans les commentaires si tu as compris et si ça t’a aidé !

*Mots issues de la prohibition du cannabis

With love,

Mme Weed

Sources

Use of a Synthetic Cannabinoid in a Correctional Population for Posttraumatic Stress Disorder–Related Insomnia and Nightmares, Chronic Pain, Harm Reduction, and Other Indications (2014) – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3473327/

Dose-related effects of delta-9-THC on emotional responses to acute psychosocial stress (2017) – https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S037687161730220X?via%3Dihub

Biphasic Effects of Cannabinoids in Anxiety Responses: CB1 and GABABReceptors in the Balance of GABAergic and Glutamatergic Neurotransmission (2012) – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3473327/

The Case for the Entourage Effect and Conventional Breeding of Clinical Cannabis: No “Strain,” No Gain (2019) – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6334252/

A systematic review of cannabidiol dosing in clinical populations (2019) – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6710502/

Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series (2019) – https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30624194/