Mon expérience avec le lait doré

Aujourd’hui, j’ai envie de te raconter mon expérience avec mon lait doré adoré. Il faut dire que ça fait plusieurs mois que je l’expérimente… Je vais donc te raconter le fruit de mes essais avec ce lait magique.

Tout d’abord, j’ai commencé à faire cette recette, car je voulais recycler mon herbe et surtout, c’était le moyen de consommer autrement. Bien sûr, et comme toi sûrement, je n’avais aucune idée du % de principes actifs restant dans mon herbe décarboxylée ; j’ai donc dû tester tous mes dosages petit à petit… Afin de déterminer la quantité qu’il me fallait.

Qu’est-ce que j’ai tiré de mon expérience avec le lait doré ?

Je suis passée par plusieurs phases et états lors de mes différents tests. Parfois, je n’ai presque rien ressenti, ou une sensation très légère, de fond. D’autre fois, j’étais vraiment… très très loin.

Je me suis fais avoir avec le dosage… Alors… ATTENTION car l’ingestion est un mode de consommation très puissant, tu dois être super attentif au dosage et à l’heure de prise. J’appelle à ta vigilance, car malgré ça, tu peux te faire avoir. Méfiote avec les ediles Honey.

10 cl de lait pour 10 gr d'avb

Pour tester le dosage, le plus simple, c’est de mettre par exemple 10 gr d’herbe pour un verre de lait, puis il suffit de diviser ta quantité de lait par ta quantité d’herbe. Ça te donnera le résultat pour un gramme d’AVB (herbe déjà vaporisée). Tu pourras tester l’effet pour 2 gr par exemple et ajuster ton dosage en fonction des effets ressenti, de l’intensité recherché et de ton herbe.

En revanche, j’ai rapidement rencontré des difficultés avec le goût, ce qui m’a poussé à chercher des techniques pour le retirer. Retrouve-les ici !

Ça a l’air tranquille comme ça…

Don’t forget : mes expériences personnelles ne sont pas à reproduire. L’usage du cannabis présente des risques.


Comment s’est passée ma plus forte expérience avec le lait ?

Ce jour-là, j’avais cours en ligne. J’avoue que les cours passait plus vite high et jusqu’à présent, les effets du lait doré sur moi étaient plutôt léger.

Je me dis alors que je vais me faire un petit lait magique en laissant tremper les pièces de mon mighty dedans.


À savoir : les pièces du vaporisateur sont pleines de résidus de cannabinoïdes accumulée, appelée reclaim.


Je prépare ma casserole, je mets tout l’attirail à l’intérieur et j’attends patiemment 30 minutes. J’ai bu direct le lait, d’un coup sec, genre un cul-sec de lait doré ahaha. Puis j’ai attendu…

Je me rends compte que le cours va recommencer et je me pose tranquille sur le canapé. Je me connecte, jusque ici, tout va bien. J’avais un oral, on commence donc la présentation (heureusement, pas de camera) tout se passe bien, et d’un coup… Je suis prise d’une envie de rire tellement, puissante. J’arrivais pas à être sérieuse… Bref, un rire incontrôlable, la prof me fait la remarque, forcément ça m’aide à me recentrer…

explosion

On finit la présentation, je sentais clairement que ça montait fort, j’étais déjà dans l’espace. Je luttais. La prof continuait les questions… J’avais trop hâte que ça se termine, c’était si longggg.

À ce moment, je commence à entendre un bruit aigu super fort et répété. Ce bruit ne s’arrête pas et la prof continuait encore les questions… Puis d’un coup… Plus de sons, plus d’image. Je ne voyais plus rien, j’entendais rien, c’était super étrange comme sensation. Tellement puissant. Je me rappelle que tout tournait autour de moi, ça faisait genre des grands flash dans mes yeux, je l’ai trop mal vécu.

En définitive, fait gaffe si tu expérimentes le lait doré. De la préparation au dosage, tu te dois d’être très attentif.

Attention saturne

Comment réduire les risques du lait doré ?

  • Ne le combine pas avec d’autres drogues.
  • Ne prends pas le volant après avoir bu ton lait. 
  • Attends au moins trois heures avant une deuxième prise.
  • Dose le produit en fonction de ta tolérance et avec une méthode précise.
  • Commence par une dose très faible et augmente les doses avec précaution. 
  • Si tu paniques, fait de grandes inspirations et de plus longues expirations pour te calmer.
  • Sois prudent.e sur la préparation, car il est difficile de doser la prise et facile d’en prendre trop. 
  • Se prévoir une journée tranquille le lendemain, car tu peux ressentir des effets résiduels pendant 24 h.
  • Ingérer seulement dans un environnement sécurisé, confortable et avec des personnes de confiance. 

Avertissement : l’usage, la consommation, la détention, ou encore l’acquisition, de l’une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est strictement interdit par la loi. Clique-ici pour en savoir plus.


Tu as déjà testé le lait doré ?

With love,

Mme Weed