Qu’est-ce que le « cannabis » de synthèse ?

Quels sont les effets et les risques du « cannabis » de synthèse ?

Pour commencer, les « cannabis » de synthèse sont des substances chimiques qui ne proviennent pas de la plante et ne contiennent pas de THC. En fait, ils contiennent des molécules synthétiques qui imitent les effets de la weed*. Il est donc plus juste de les nommer cannabimimétiques de synthèse.1

Ils sont généralement appelés : 

k2, chimique, Spice, Diamond, ...
K2, Spice, Buddha blue

Comment sont les cannabis de synthèse ? 

Ils existent sous plusieurs formes. Notamment, la plus courante, c’est le mélange d’herbes séchées, qui est difficile à différencier d’une vrai beuh*.

Ils sont aussi disponibles sous forme d’encens, de désodorisants d’ambiance, de carton infusée ou encore de e-liquide pour cigarette électronique.

E-liquide, encens et spray



D’ailleurs, ils sont même incorporés à une pâte imitant la résine, ou pulvérisée sur un mélange d’herbes…

Ce type de produit peut-être très difficile à identifier, que ce soit au goût ou à l’odeur. Il est donc possible de le consommer sans le savoir. Il faut donc redoubler de vigilance pour éviter cela. 

température qui monte

K2, Spice,… Quels sont les effets ? 

Ils sont plus forts que les effets de la plante : 

Faim, euphorie, relaxation, léthargie, perception du temps modifié, hallucinations, bouffées de chaleur, sentiment de joie et de rires, maux de tête, perte de mémoire à court terme, attaque de panique, confusion, sécheresse de la bouche, augmentation de la température corporelle, nausée et vomissements.

Selon le type de « cannabis » de synthèse consommé, la durée des effets est très variable. Certains symptômes peuvent persister jusqu’à 24 h après la prise.

Plus gravement, ils peuvent aussi entraîner des complications psychiatriques comme la dépression, des hallucinations, de l’anxiété ou de l’agitation, de la paranoïa ou même troubles amnésiques ou des complications somatiques tel que :

Psychose, tachycardie, convulsions, perte de conscience, dépression respiratoire, douleurs diffuses, syndrome coronarien aigu, destruction du tissu musculaire, vomissements sévères ou prolongés ou encore une insuffisance rénale.

Généralement, les effets sont désagréables. Bien qu’ils agissent sur les mêmes récepteurs que le THC, ils ne provoquent pas les mêmes effets.

De plus dans les mélanges d’herbe, il peut y avoir différentes substances présentes, mais aussi en différentes quantités. Ainsi, l’hypothèse d’overdose est plus probable qu’avec le cannabis.

santé coeur et battements

Est-ce mauvais pour ma santé ?

Tous les produits brulés qu’on inhale, sont toxiques pour l’appareil respiratoire, l’œsophage, les sinus, et la bouche. Cela est donc vrai uniquement si l’on fume le cannabis de synthèse. Le vaporiser permet de réduire ses risques.

La dangerosité des « cannabis » de synthèse n’est pas bien connue, car, beaucoup de nouveaux produits arrivent sur le marché. Ce qui fait que les effets secondaires peuvent être très variables.

La dangerosité des « cannabis » de synthèse n’est pas bien connue, car beaucoup de nouveaux produits arrivent constamment sur le marché. Ce qui fait que les effets secondaires peuvent être très variables.


Be careful : même en toute petite dose les molécules actives nos récepteurs bien plus que le THC. Des antécédents de problématiques de santé mentale ou physique peuvent être amplifiés par ces molécules.


On ne connaît pas vraiment les conséquences à long terme. Ceci dit, le « cannabis » de synthèse étant plus puissant que le cannabis, il semble possible qu’il y ait des séquelles cognitives.

self care

Comment réduire les risques liés aux cannabis de synthèse ? 

  • Renseigne-toi sur les produits, les effets, les doses et les voies d’administration avant toute prise. 
  • Fais attention à l’emballage qui n’est peut-être pas fidèle au véritable contenu.
  • Inspecte toujours le produit avant de l’acheter et de le consommer : bouts de verre, sable, … Ils peuvent être présents dessus et être dangereux pour ton corps. 
  • Sois très prudent sur l’utilisation de cette substance pure, car il est facile d’en prendre trop.
  • Dose le produit en fonction de ta tolérance et avec une méthode précise. Commence par une dose très faible et augmente les doses avec précaution. 
  • Ne le combine pas avec d’autres drogues.
  • Utilise-les seulement dans un environnement sécurisé où tu es à l’aise, avec des personnes de confiance. 
  • Si tu paniques, assieds-toi et fais de grandes inspirations et de plus longues expirations pour te calmer. 
  • Si tu as des symptômes plus graves, comme un comportement délirant ou une détresse respiratoire, appelle les urgences.
  • Ne prends pas le volant après avoir consommé.

À savoir : les cannabimimétiques de synthèse sont, à l’origine, synthétisés pour étudier le système endocannabinnoïde dans le but de développer l’usage thérapeutique du cannabis en limitant ses effets indésirables.


Il est important de dire que ce sont des drogues fortes. Leurs puissances sont plus importantes que celle du THC et des autres cannabinoïdes. Ce qui en fait un danger évident pour celui qui tombera malencontreusement sur ce produit plutôt qu’une vraie tête de weed*.

Voici une liste des noms sous lesquels ils peuvent circuler :

AK-47, Black Mamba, Blast Off, Canef, Cosmic Glow, 99-0 Chillin, XXX Chillin, Dank, Dream, Ex-Ses, Gold Star, Herbal incense, Kush, Kronic Spice Gold, Mr. Happy , Meteorites, Meltdown, Moon Rocks, Planet X, Red Planet, Smoke, Spike 99, Spice, PEP Spice, Spicey, Star Burs, Sence, Shooting Star, Sun Star, Spice Diamond, Skunk, Scooby Snax, Yucatan Fire, Zohai, Zen I, Spice Gold, Spice Silver, Yucatan Fire, Sence, Chill X, Smoke, Genie, Algerian Blend, Herbe chamanique, Chimique…

Ils circulent aussi sous différents noms que ceux cités ici, donc be careful Honey.

Tu as déjà testé du « cannabis » de synthèse ? 


Attention : les produits de synthèse sont classés comme stupéfiants. De surcroît, l’usage, la consommation, la détention, ou encore l’acquisition, de l’une des substances ou plantes classées comme stupéfiants est strictement interdit par la loi. Clique-ici pour en savoir plus.


*Mots issues de la prohibition du cannabis

With love,

Mme Weed